Dans les coulisses de la grande enquête sur le Travail de Radio France

Le treizième travail d’Hercule : trouver un emploi. Roland Topor, Pense-bêtes

Depuis février 2011 maintenant, j’ai le plaisir non dissimulé d’accompagner Radio France dans sa première démarche participative avec les internautes/auditeurs : La grande enquête sur le travail a été lancée par Jérôme Bouvier, médiateur de la maison ronde avec le soutien de son Président-Directeur Général, Jean-Luc Hees.

Quel travail voulons-nous?

Depuis plusieurs mois, les internautes racontent leurs rêves, leurs désillusions, critiquent, admirent, déconstruisent, reconstruisent et le plus souvent disent combien ils aiment leur travail mais aussi qu’ils souhaiteraient être mieux considérés. Ils le font sur un espace numérique qui est le leur : Espace Public, le site des auditeurs de Radio France. Humble dans sa forme et ses fonctionnalités, il permet à chacun d’entre vous de lire et déposer son témoignage. Pensé pendant le second semestre 2010, il fallait que la démarche fasse ses preuves, nous lui espérons donc une v.2, 10, 12 et 2012… :)

Un travail au long cours

Une démarche participative n’a de sens que si le recueil de données se transforme en valeur ajoutée pour chacun des participants. Avec l’équipe d’Espace Public nous recevons les témoignages sur le site, les modérons, les valorisons au travers d’une sélection quotidienne. Cela signifie un travail de fourmi réalisé au jour le jour. Il faut fouiller dans pas moins de 6000 participations dont la moitié de témoignages, en ressortir un chaque jour pour le mettre en avant, envoyer un mail à l’internaute qui a été sélectionné pour le prévenir… Nous partageons notre veille aussi, notamment via Twitter

Les antennes de Radio France se sont saisies des témoignages en valorisant ainsi à leur manière la parole des internautes. Philippe Duport (C’est mon boulot, France Info), Isabelle Giordano et Guillaume Erner à sa suite (Service Public, France Inter), Alexandra Bensaïd (On n’arrête pas l’éco, France Inter), Emmanuel Laurentin (La fabrique de l’histoire, France Culture), et bien d’autres… contribuent à rendre visibles les paroles sur le travail.

Ce sont aussi des journées spéciales comme celle qui a eu lieu sur Le Mouv’ (autour du premier emploi) ou la prochaine qui aura lieu sur France Bleu le 10 janvier 2012.

Le travail, c’est beaucoup de collaboration

Des acteurs institutionnels, politiques et syndicaux se sont associés à cette démarche participative. Des participations à de grands évènements ont été organisés comme avec la conférence sur les recrutements via les Médias Sociaux. Espace Public était aussi présent sur la fête de l’alternance avec l’AFPA et la semaine de l’insertion du CIDJ.

Une aventure numérique qui se poursuit dans le réel

Cette démarche participative trouvera son point d’orgue dans un livre d’abord. Co-édition Les Arènes-Radio France, ce livre offrira la transcription de témoignages et le regard analytique d’un conseil scientifique qui accompagne aussi la démarche. Dominique Méda (sociologue), Patrick Légeron (psychiatre) et Yan Schwartz (philosophe) composent avec ardeur le trio nécessaire pour prendre la distance analytique nécessaire et redonner aux lecteurs un matériau qui montrera que dans cette période noire, il y a de l’espoir et du rêve dans les mots de nos internautes.

Ce sera aussi une journée de débats qui aura lieu le 23 janvier 2012 au théâtre du Rond Point (Entrée libre dans la limite des places disponibles sur réservation). Les grandes lignes du programme se dessinent, les directeurs de programmes des antennes du service public agitent leurs neurones pour offrir un grand moment au auditeurs et au public. Les internautes ne seront pas en reste ;)

Le travail, c’est beaucoup de métiers

Une démarche participative c’est beaucoup de métiers mis en ordre de marche. Chefs de projets, développeurs, webmasters, journalistes, responsables des partenariats, chargés d’édition, responsables de la communication, de la publicité, de la logistique, de la signalétique, responsables des opérations extérieures, attachées de presse, techniciens, équipe vidéo.

Qui l’eut cru? Tout ceux qui passent beaucoup de temps à expliquer que le web social n’a de sens que si on dépasse l’agitation stérile autour d’une page de quelques milliers de fans.

Si vous avez envie de retrouver le travail d’Espace Public ça se passe ici, et encore . #jdcjdr ;)

Et bien sûr, si vous avez envie de déposer votre témoignage, n’hésitez pas !

Share

Vous pouvez aussi lire :

Ecrire un commentaire ou faire un trackback depuis votre site.

Ecrire un commentaire

Subscribe to RSS Feed Suivez-moi sur Twitter!
SEO Powered by Platinum SEO from Techblissonline