Orange fait son Festival de Cannes sur #Vine avec Adam Goldberg

« Je ne veux parler que de cinéma, pourquoi parler d’autre chose ? Avec le cinéma on parle de tout, on arrive à tout. » Jean-Luc Godard

Faire original sur les medias sociaux, trouver un sujet de conversation qui engage vos communautés et les fidélise au long court dans les échanges que vous générez avec eux… voilà notre travail quotidien avec les marques. Elles sont de plus en plus nombreuses à décliner leur grand message de communication en sujet de conversations et aussi à accepter de prendre le risque d’apposer leur image à certaines autres plus décalées de leur univers. C’est le pari qu’a fait Orange Cineday en invitant Adam Goldberg à prendre les manettes du compte Vine éponyme le temps du Festival de Cannes.

Adam Goldberg, l’acteur et réalisateur de la folie

Pour ceux qui ne le connaissent pas, Adam Golberg est le colocataire fou de Chandler Bing dans Friends, le compagnon obsédé de pierres tombales de Julie Delpy dans 2 Days in Paris ou encore le réalisateur de I Love Your Work. Adam Goldberg est avant tout l’homme qui sert le mieux la fragilité mentale. La schizophrénie, la folie en tous genres semble faire sa matière vive. A la frontière entre humour potache et satyre d’un quotidien qui peut tous nous emporter, le travail visuel d’Adam Goldberg est rempli de moment ou l’envie de rire se transforme souvent vite en question sur soi-même. Il était donc osé qu’une marque comme Orange s’associe à l’américain pour assurer la couverture du festival de Cannes depuis son compte Vine.

Share

#Algeria20 : Be inspired

« La grandeur des actions humaines se mesure à l’inspiration qui les fait naître.  ». Louis Pasteur

Lundi après-midi, à Algeria2.0, Toufik Lerari, DG de Allégorie, Tequilarapido et Sixty2, introduit son intervention par un maître mot : Inspiration.  Le numérique ouvre une nouvelle ère : celle de l’accès à la connaissance. La question principale de ces prochaines années sera donc de savoir ce que l’on veut faire de cette connaissance.

Observer les changements de comportements et savoir s’adapter

L’entrepreneur rappelle les changements de comportements du consommateur/acteur qui peuvent déstabiliser les marques à peu près autant que le nombre d’intervenants qui évoluent dans notre éco-système : agence de communication, agence médias, agence digitale, agence RP… Chacun pouvant être vu avec des a priori. Pour se retrouver, Toufik livre quelques idées inspirantes :

Share

#Algeria20 : une rencontre internationale dédiée aux TIC et au Web

Placée sous le haut patronage du Ministre de la Poste et des Technologies de l’Information et de la Communication, Algeria 2.0, la rencontre internationale des professionnels des TIC et du Web en Algérie s’ouvrait ce matin par un discours du Ministre Moussa Benhamadi.

Rendez-vous numérique au Cyberparc Sidi Abdellah

Marque d’une volonté de faire germer l’énergie des nouvelles technologies, l’Algérie s’est dotée d’un lieu privilégié : le Cyberparc Sidi Abdellah. Un incubateur qui a ouvert un appel à projets et attend ses start-ups.

D’autres Cyberparcs sont en voie de construction : Oran, Annaba et Ouargla qui a déjà sa première promotion.

Le développement des TIC en Algérie

« Certains médias parlent de l’Algérie comme un pays sous-développé, ceci n’est pas vrai » clame le ministre de la Poste et des TIC, Moussa Benhamida, tout en reconnaissant que le pays est malgré tout encore loin derrière d’autres.

Le projet de développement doit être soutenu par toutes les volontés y compris celle d’investisseurs, « C’est un effort qui doit être fait dans la concertation » renchérit le Ministre. Il faut déployer des canaux de communication. Critiquer l’image très négative qui colle à la réputation de ce pays « ne veut pas dire que nous sommes contents de nous-même, bien au contraire ! Si nous considérons les enjeux, la volonté de nos jeunes, (…), nous sommes loin de l’objectif, nous devons déployer plus d’efforts sans pour autant noircir l’image de notre pays » ajoute Moussa Benhamadi.

Share

Femmes et numérique ! #journeedelafemme #femmesnum

Les femmes exagèrent leurs faiblesses. Francis Picabia

Seuls les retours d’expérience apportent cette preuve que ce qui semble juste un rêve peut devenir réalité. Pour cette journée internationale de la femme,  je suis allée interroger 5 d’entre elles (chef d’entreprise, start-upeuse, femme de média, cadre dirigeante…) qui répondent à une dizaine de questions. Elles racontent leur parcours sur le numérique avec simplicité et générosité. 5 hommes ont joué le jeu en acceptant de poser en aveugle une question disruptive. Parce que cette journée et le numérique sont une formidable occasion de rencontres. Donner envie d’aller explorer sur le territoire numérique, voilà tout l’objectif de ce projet. Merci à celles et ceux qui m’ont suivie dans cette idée!

Le numérique est une question de confiance

Il en faut de la confiance, elles nous le disent. Confiance en soi pour se lancer, mettre en oeuvre des projets, oser expérimenter. Mais aussi confiance en l’autre comme ces hommes qui ont généreusement répondu présents parfois sur un simple DM que je leur envoyais dans le flot incessant de leurs activité. Qu’ils soient ici remercier.

Share

Le #CMAD : Le monde des CM en action!

Depuis 2010, le quatrième lundi de janvier est l’occasion de fêter le « Community Manager Appreciation Day » (mot-dièse #CMAD sur Twitter), la journée des community managers (i.e. CM). Jeremiah Owyang une référence dans le monde des stratèges du Web est à l’origine de cette manifestation. Elle a pour ambition de mettre en avant le travail fourni dans l’ombre par les community managers. Une occasion de saluer le quotidien parfois, voire souvent difficile, de ceux qui sont pris entre deux feux, qui jouent les interfaces et collectent plus souvent les critiques que les remerciements.

Comme le signale Jeremiah, cette journée est là pour vous les marques mais aussi les clients, les collègues et néanmoins compétiteurs de community managers, elle vous donne l’occasion de saluer leur job, leurs manières de faire, saluer leur capacité à échanger, leur comportement, leur caractère de chien parfois aussi. C’est l’occasion de LOLer aussi un peu, beaucoup!

Share

Triche, fake et « faux-lovers » dans les médias sociaux

« Il n’existe que deux manières de gagner la partie : jouer coeur ou tricher. » Jean Cocteau

Hier j’intervenais chez Orange pour parler d’éthique dans les médias sociaux. L’agence Heaven nous présentait son étude sur la triche et donc revenait sur la success story de Planète Mars Kebab ! Les anges ont eu de l’idée et nous discutons de la suite !

Tricher, c’est le mal

Peu importe le flacon pourvu qu’on ait l’ivresse. Sauf qu’un excès d’alcool (dangereux pour la santé) c’est toujours mieux avec un bon millésime qu’avec du trois étoiles. Acheter des followers et des fans vous assurera la quantité mais point de qualité. Difficile de converser donc de créer de véritables interactions avec des comptes robots ou de fausses identités hébergées à l’autre bout du monde. Le taux d’engagement se résumera à quelques likes réalisés et multipliés par le nombre de comptes fantômes… Le pouvoir du chiffre, pseudo label de qualité !

Quand la révélation survient…

Share
Subscribe to RSS Feed Suivez-moi sur Twitter!
SEO Powered by Platinum SEO from Techblissonline