L’automatisation, c’est pas automatique!

Ballotté, manipulé, automatisé, l’homme perd peu à peu la notion de son être. Vaclav Havel

Pour se simplifier la vie sur Twitter, il est possible de programmer des messages privés (DM i.e. Direct Message). « Hello Machinette, bienvenue et n’hésite pas à me dire en quoi je peux t’être utile sur Twitter!! » ou « Bonjour Bidule, merci de me suivre et si tu veux des conseils sur Twitter fais-moi signe! ». Voilà une mode qui m’agace. Si je conçois et utilise l’automatisation de flux sur le compte Twitter, par exemple feedburner déversant votre flux de blog, je suis assez réfractaire à l’automatisation de ce qui devrait être l’expression maximum de l’interaction : le message privé sur Twitter. Quoi de plus interpersonnel? Un vrai DM!

Crédit image : Walké

Dans l’ADN de Twitter on trouve la proximité et la réactivité. Comment justifier et démarrer efficacement les échanges par un message automatique, faussement personnalisé? Si je peux à la rigueur concevoir le principe pour une organisation, je ne le peux quand cela émane d’un compte personnel.

Coup de gueule? Oui! Faisant partie des « vieux » sur Twitter, j’ai pendant longtemps salué mes nouveaux followers (i.e. abonnés) par un message en public, j’ai petit à petit arrêté pour cause d’arrivée quotidienne donc spam possible pour tous ceux qui suivent déjà. Mais peut-être pourrais-je y revenir. Ce que je garde en revanche, ce sont mes bonjours reconnaissables et devenus une sorte de marque de fabrique. C’est aussi une manière d’engager la bonne humeur conversationnelle et j’espère toujours qu’ils donneront envie à de nouveaux followers de réagir dessus, ce qui ne manque pas et j’aime leur répondre. Rien d’automatique, je prends le temps.

Si je n’ai pas le temps, je ne dis rien. Il m’est arrivé de signifier mon absence due à une charge plus dense de travail. Mieux vaut ne rien dire ou tweeter peu que tweeter comme une machine au risque de finir par répondre à cette définition :

L’automatisation : système simplifiant tellement le travail qu’on finira par avoir besoin d’un cerveau électronique pour se tourner les pouces.  Noctuel

Tweeter prend du temps et c’est bien aussi cela qui donne de la valeur : le temps accordé!

L’astuce du jour : évitez l’automatisation dans les messages privés!!

Et bienvenue aux nouveaux lecteurs, followers ! ;)

Share

Vous pouvez aussi lire :

Ecrire un commentaire ou faire un trackback depuis votre site.

7 Commentaires à “L’automatisation, c’est pas automatique!”

  • Merci !!!
    Entièrement d’accord avec toi, on ne veut déjà même plus répondre aux DM par doute qu’il s’agisse d’un DM auto !
    C’est le nouveau cancer de Twitter.

  • De rien!! :)
    J’observe une déferlante de ces nouveaux messages et cela pollue en effet l’espace qui devrait être.. conversationnel ;)

  • Guillaume dit :

    C’est une partie de l’effet marketing et promotionnelle que certains vendent pour utiliser les réseaux sociaux. L’aspect conversationnel se limite car le coté CRM des médias sociaux est sous évalué alors qu’il s’agit d’un investissement plus durable pour les marques. De plus, l’automatisation des tâches est de plus en plus présente dans la gestion des comptes et pas uniquement sur Twitter. Beaucoup relient leur comptes entre leur divers réseaux ce qui donne un message formaté et sans grande conversation pour là aussi gagner du temps….
    Le temps, comme tu le disais, c’est de la valeur mais ça sera aussi le juge de paix car pour durer dans le temps, la conversation et le relationnel seront les critères de demain, pour une bonne présence et de qualité sur les réseaux sociaux.

  • Marie Guyot dit :

    Hello Catherine,

    Tout à fait d’accord avec toi !
    J’avais d’ailleurs aussi écrit un article sur le sujet, à l’occasion notamment de la campagne de pub faite par @jfruiz autour de Socialomate : http://marieguyot.fr/blog/2011/01/23/les-messages-automatiques-cest-mal/

  • @Guillaume >> on sent l’ancien juriste parler!! #JugeDePaix :) Et comme bien souvent je suis entièrement d’accord avec toi. Le formatage est contre-productif car les médias ne sont pas identiques. Il suffit juste de comparer Twitter et Facebook pour s’en convaincre au moins du point de vue syntaxique. Ce qui m’étonne le plus c’est que les marques trouvent logique qu’on leur explique qu’un spot radio ou télé ne se construit pas de la même manière mais ne le saisissent pas encore s’agissant des médias sociaux. Ton point sur la conversation est lui aussi très pertinent. Je le dis régulièrement pourquoi aller vers des espaces conversationnels si ce n’est pas pour converser. Certes tout cela prend du temps et donc de l’argent mais si on a ni l’un ni l’autre, je suis partisane de ne pas y aller plutôt que mal faire…
    Enfin c’est un point de vue que je défends encore et toujours http://www.nunalik.com/2010/12/brisons-le-mythe-de-la-gratuite-des-medias-sociaux/

    @Marie >> A priori, je ne suis pas hostile à un certain support scénarisé pour les marques mais il faut que cela soit pertinent et surtout que ça n’annule ni ne remplace la dimension conversationnelle. L’automatisation est pour moi particulièrement pénible quand elle vient sur un compte perso. J’ai échangé avec JF Ruiz sur son SocialOmate. Le produit est bien fichu mais si je fais partie des bêta-testeuses en réalité je ne m’en suis pas servi encore pour moi (mon coup de gueule t’explique pourquoi) ni pour une marque car je ne crois pas à la mise en place d’une relation par le truchement de l’automatisation. Peut-être tenterai-je pour des opérations spéciales.. mais pour le moment je suis une beta testeuse pas rêvée..
    Je te rejoins sur un autre aspect de ton billet, il ne sert à rien de ratisser large ni de faire de fausses promesses. Si on pardonne toujours (ou souvent) à un humain son imperfection et ses ratés, on est en droit d’attendre d’un mécanisme automatisé la perfection. La question que je me pose en fait en relisant ton article : son automate sert à engager des conversations mais comment faire ensuite. A-t-il le temps de les mener toutes jusqu’au bout? Une question qu’il faudra lui poser :)
    Je viens des sciences humaines, l’interaction est fragile, riche, enthousiasmante, je crois aussi qu’elle me plait trop pour la déléguer à un automate #AutoCritique ;)

  • Alexi Tauzin dit :

    100% d’accord avec toi Catherine !

    D’ailleurs ça m’énerve de recevoir des DM qui ont le culot de poser des questions auxquelles on ne peut évidemment pas répondre puisque la personne ne nous suit pas…

    Je suis dans ton cas, et je le conseille à tout bon twitto : Dire bienvenue aux nouveaux arrivés SI, et seulement SI, on en a le temps, et jamais avec de vulgaire copier/coller, voir des robots.

    Sur ce, bon week-end à tous ;)

    Alexi a.k.a @alexitauzin

Ecrire un commentaire

Subscribe to RSS Feed Suivez-moi sur Twitter!
SEO Powered by Platinum SEO from Techblissonline