Quand la géolocalisation devient performance artistique

Il n’y a en art, ni passé, ni futur. L’art qui n’est pas dans le présent ne sera jamais. Pablo Picasso, Extrait d’une interview dans The Art – 25 Mai 1923

Quoi de plus ancré dans le présent que la géolocalisation sociale. La géolocalisation c’est l’action de déclarer (géolocalisation active) ou être déclaré (géolocalisation passive) comme étant à un endroit E à l’instant T. Elle est sociale parce que l’information circule via les réseaux sociaux. Pas question dans ce billet de revenir sur les mécanismes de la géolocalisation et les différentes plateformes qui offrent de multiples services. J’ai eu envie de partager avec vous une performance : le Truc.

Crédit image : Collectif Microtruc

Mais qu’est-ce que le Truc? Il est né du collectif microtruc composé de cinq garçons et filles ayant l’envie commune de donner à voir le monde autrement dans un esprit de création collaborative et imaginative. Un des membres du club de cinq, Jérôme, me fait il y a quelques temps un teasing sur le Truc en m’expliquant que cela est lié à de la géolocalisation. Fan de ces outils et de tout ce que l’on peut en faire, je bondis sur le Truc! Nous nous retrouvons dimanche dernier pour qu’il me le remette. Il m’explique tout en détail le concept. Je fais quelques photos de mon Truc (oui on s’approprie vite ces petits Trucs) que vous ne verrez donc pas car le Truc c’est de faire jouer les imaginaires, tous les imaginaires. Ceux des passeurs (ceux qui reçoivent un Truc et le transmettent à une autre personne) mais aussi ceux qui suivent les chemins parcourus. Donc pas de description détaillée ni représentation photographique. Mais nous avons le droit de dessiner dessus, ce que j’ai fait avant de le remettre à un autre passeur! Chaque passeur doit envoyer un mail au membre du collectif qui l’a remis en premier pour raconter de qui lui vient le Truc, quels sont les liens qu’ils entretiennent, dans quelle circonstance il a été remis et à quoi le Truc lui fait penser. Tous ces mails sont collectés et seront lisibles sur le (micro)site.

Voici le chemin déjà parcouru par le Truc pour lequel j’ai été passeuse :

Crédit image : Collectif Microtruc

Ce que je peux vous en dire c’est que vous recevez le Truc pour 24h au bout desquelles vous devez le passer à quelqu’un d’autre. Il embarque une petite technologie qui permet de le géolocaliser par triangulation (i.e. en utilisant les antennes relais GSM et non la technologie GPS). Ceci permet d’être suffisamment précis mais pas trop (de manière à préserver quelques données confidentielles comme votre adresse personnelle). Le site vous permet de suivre les Trucs qui voyageront jusqu’au 9 mars prochain.

Le Truc est ludique avant tout, on s’amuse de faire du teasing comme j’ai pu lancer hier des statuts Facebook ou Twitter qui ont fait parler quelques-uns de mes contacts,  ce matin encore d’autres me disaient avoir été intrigués. Le Truc est réclamé, certaines personnes ont eu envie de le récupérer et peut-être y parviendront-ils car un des objectifs est de vérifier la théorie du petit monde (i.e. les six degrés de séparation). En tous cas, opération réussie s’agissant de  mettre un peu de réel dans ce monde distanciel, du drôle et de l’imaginaire dans une technologie que l’on pense voyeuriste et futile.

Le Truc connait déjà le succès car il sera au Jeu de Paume dans la salle de documentation en mars prochain.

Et vous? Vous aimeriez avoir un Truc?
Share

Vous pouvez aussi lire :

Ecrire un commentaire ou faire un trackback depuis votre site.

1 Commentaire à “Quand la géolocalisation devient performance artistique”

Ecrire un commentaire

Subscribe to RSS Feed Suivez-moi sur Twitter!
SEO Powered by Platinum SEO from Techblissonline