France Télévisions : le sens du communautaire en action!

A la télévision, on ne peut être autrement que ce qu’on est profondément. Bernard Pivot, Extrait de Le Métier de lire

Il y a quelques mois de cela, lorsque j’étais encore dans les entretiens qui constituent une partie de l’ouvrage que j’ai eu le plaisir de co-écrire sur le community management, je me retrouvais à échanger quelques tweets puis mails avec Myriam L’Aouffir pour enfin la rencontrer. Cela a donné lieu à une interview en forme de partage d’expérience sur sa vision de la communication au travers des médias sociaux pour un groupe comme France Télévisions. Déjà Myriam avouait son addiction à Twitter, médias temps réel qui nous permet d’échanger beaucoup d’informations y compris sur des programmes télévisés grâce à des live-tweets parfois endiablés. Cela lui avait d’ailleurs donné l’idée de partager la timeline du compte @France2TV avec un membre éminent de la communauté rugby : Pierre-Olivier Carles. Ce dernier avait en effet reçu les clés du compte de la chaîne publique pour live-tweeter la dernière journée du tournoi des six nations (résumée dans deux billets sur son blog Partie 1 et Partie 2).

Lors de mon interview, je demandais à Myriam si son intention était de reproduire ce type d’opération pour tout évènement. Mais comme le disait justement Pierre-Olivier, « elle a 36 idées à la minute ». La première qui a germé de cette expérience fut de créer un compte Twitter dédié aux grands évènements (@FranceTVDirect) et de trouver beaucoup d’autres éléments de créativité pour renouveler sans cesse l’effet de surprise et ainsi ne pas lasser la communauté rassemblée autour de la marque France Télévisions. Pari tenu!

Catherine Créhange par Fabien Abitbol

Le premier événement qui a suivi fut Roland Garros. Un autre ou plutôt une autre membre de la communauté a été mise en avant : Catherine Créhange, plus connue sous le pseudo @UnDessinParJour. Etant une de mes amies et ayant eu le plaisir de travailler et d’échanger régulièrement avec elle sur bien des sujets, j’ai eu envie de revenir avec elle sur cette séquence d’un dessin par jour pour Roland Garros.

De quelle manière Myriam L’Aouffir t’a-t-elle proposé de participer à cette opération spéciale Roland Garros?

En fait, tout s’est passé le jour où j’ai rencontré en vrai Myriam que je suivais depuis quelques temps sur Twitter. Nous avions prévu de nous retrouver à plusieurs pour déjeuner sur Paris (ndlr : Catherine Créhange vit à Nancy) et nous avons évoqué nos activités. Il se trouve que Myriam cherchait à ce moment là des animations à mettre en place sur le site de France Télévisions autour de Roland Garros. Elle avait une idée bien précise de ce qu’elle souhaitait et sur le ton de la plaisanterie je lui ai proposé de faire un dessin par jour pendant le tournoi. Elle a réfléchi et dit oui.

Comme Pierre-Olivier Carles est grand fan et joueur de rugby, tu es fan et joueuse de tennis?

Non pas du tout. Je connais les têtes d’affiche mais c’est à peu près tout. J’ai joué durant plusieurs années étant plus jeune mais cela fait un moment que j’ai arrêté. Cela dit, cette expérience m’a donné envie de retourner voir des tournois.

L’aventure était donc lancée! Quelle était ta ligne éditoriale?

J’avais carte blanche, avec tout de même trois moments charnières où il fallait que je colle absolument à l’actualité des matchs : les deux finales (homme/femme) et la journée des enfants. En dehors de ces moments là, je pouvais parler de ce que je voulais ou presque. Mon blog parle pas mal de politique mais nous étions tombées d’accord que ce n’était pas le propos et finalement à moi aussi cela a fait du bien de sortir de cette thématique. J’ai pu faire des choses relativement éloignées du tennis en lui-même : par exemple, j’ai évoqué les à côtés comme les marchands de glace dans les allées entre les cours ou le bâchage les jours de pluie. La plupart étaient assez généralistes et puis c’est vrai que les dimanches il y avait un journaliste de permanence avec lequel j’échangeais beaucoup, il me donnait des tuyaux et du coup mes dessins devenaient un peu plus techniques. J’ai particulièrement apprécié ces moments là!

Comment tes dessins étaient-ils mis en ligne?

Mes dessins, une fois validés, étaient visibles sur le blog de France Télévisions dédié au tournoi de Roland Garros mais aussi sur mon blog. Des liens renvoyaient d’un blog à l’autre. Twitter fut un bon relais, Myriam tweetait les dessins depuis son compte, @FranceTVdirect et @FranceTVsport et de mon côté, je le faisais aussi depuis mon compte.

Ce qui a été très bien pour moi c’est que l’équipe de France Télévisions a choisi de mettre mes dessins dans la galerie photo, ce qui fut très agréable pour moi qui ne suis pas une spécialiste du sujet. Mes croquis étaient regardés parmi les multiples photos proposées et non comme un dessin éditorial et c’était judicieux.

Screenshot du site dédié - ©France Télévisions

Tu dis que tu étais validée, certains dessins ont-ils été censurés?

Aucun. Comme nous étions d’accord sur la ligne éditoriale, je n’ai eu aucun de mes dessins refusés.

Tu es donc venue sur Roland Garros?

Le second dimanche j’ai passé la journée à aller d’un cours à l’autre et un long moment dans la tour de France Télévisions. Je réalisais une envie de longue date. Quand j’étais petite à la télévision tu voyais le central bien sûr mais aussi tous les autres cours par alternance maintenant tu ne vois plus de retransmission que de ce qui se passe sur le central et le cours numéro 1. J’ai donc eu le plaisir de voir de nouveau le reste : les matchs de cadets, les mixtes…

Et en dehors de ce dimanche, comment faisais-tu? Tu regardais la télévision et dessinais pendant les matchs?

J’avais installé une petite télé dans mon bureau et je suivais les matchs. Mais je ne dessinais pas nécessairement pendant, le plus souvent même c’était en décalé.

Aurais-tu une anecdote à nous raconter autour de cette expérience?

J’ai une followeuse passionnée de tennis et de mode qui a commencé à suivre mon compte Twitter et qui m’a conseillée sur les comptes auxquels m’abonner pour avoir de bonnes infos et elle-même m’a donné de bons tuyaux!

Elle te suit toujours?

Nous avons continué à échanger pendant Wimbledon et puis chacune a repris sa route.

Que retires-tu de cette expérience? As-tu été rémunérée pour ta contribution?

Je n’ai pas été rémunérée. Mais j’ai gagné en visibilité, en followers sur mon compte Twitter et mon blog a connu un réel pic de trafic. J’ai été invitée à passer une journée à Roland Garros. Je considère que j’y ai gagné, c’est certain.

Merci à Catherine pour cette interview. L’équipe médias sociaux de France Télévisions continue de déployer leur sens de la communauté,  à travers des opérations spéciales type Route du Rhum mais aussi en offrant l’occasion à des blogueurs d’être leurs invités à une manifestation phare du Web. Un concours est ouvert jusqu’à ce soir minuit permettant de gagner un passe pour LeWeb 2010. Et pour être transparente ce billet me fait entrer dans la course avec d’autres de valeur que vous pouvez retrouver à partir du hashtag (i.e. mot clé) #Web10FTV. Rendez-vous sur Twitter donc ;)
Share

Vous pouvez aussi lire :

Ecrire un commentaire ou faire un trackback depuis votre site.

4 Commentaires à “France Télévisions : le sens du communautaire en action!”

Ecrire un commentaire

Subscribe to RSS Feed Suivez-moi sur Twitter!
SEO Powered by Platinum SEO from Techblissonline